Chroniques d'Ojamax: Montagnes et Océans

Épisode 12: Montagnes et Océans

L’homme descendit de l’arbre et se trouva sur ses deux pieds, Tanaereva se précipita sur lui et lui porta un coup au visage puis encercla son cou et le serra le plus fort possible. «  Si… Si tu me tues, tu ne pourras sauver  tes amis, tu ne le sais peut-être pas mais éliminer physiquement un combattant de l’Urban Rivals te coutera ton âme. »  L’Ulu Watu lâcha prise, l’inconnu se retourna et défroissa son uniforme. Il était habillé comme les commandos et portait des lunettes de vision nocturne sur la tête. «Mon nom est Vigrid et je fais parti des troupes d’élite de la Streika. Après le fiasco des sirènes d’Isra, le Commandant Asgard m’a demandé de me charger de vous, chose que je vais faire avec le plus grand plaisir. Je ne connais ni haine, ni amour… ni pitié, ni gloire… je suis un tueur professionnel et je ne peux te laisser vivre. Prépare-toi à livrer ton premier combat d’Urban Rivals. »

Tanaereva frappa dans ses mains et affichait une détermination sans faille. Il leva les bras au ciel et ses amis arrivèrent avec la même motivation à ses cotés. « Regardez-moi cette belle bande de clowns tout juste prête à faire des châteaux de sable, je sens que mes amis de la montagne dorée vont se faire une joie de les démolir. Te rends-tu comptes que tu n’as aucune chance ? » «Ne nous attardons pas en paroles inutiles » rétorqua Tanaereva avec le calme qu’on lui connait. « Tu me cherches, tu vas me trouver ! Lulabee prends place et montrons lui la force qui réside en chaque Ulu Watu.» «Hum ! J’avoue qu’elle est très puissante, je me ferais une joie de l’ajouter à mon équipe quand ce combat prendra fin. En attendant Chan, expert de la technique de l’homme saoul va entamer tes points de vie. »

Lulabee maximisa sa puissance en puisant au cœur de l’océan, Chan fit de même. La concentration atteint son paroxysme sur le terrain. Lulabee serra son poing le plus fort possible avant de s’élancer vers Chan en criant la rage qu’elle avait au ventre. Chan para son attaque et lui donna un coup vif dans le dos ce qui mit la belle au tapis. Le cri de l’Ulu Watu eut pour conséquence de réveiller l’UDD qui sortit de leurs tentes en panique. Ils se retrouvèrent face à face avec cet homme qu’il n’avait jamais vu mais aussi aux Fang Pi Clan et aux Ulu Watu. Il ne leur fallut que peu de temps pour comprendre qu’un membre de la Streika avait réussi à les retrouver. Tanaereva ne perdit qu’un seul point de vie. « Eh bah au moins on aura vu le coup le plus ridicule de l’Urban Rivals, utiliser cinq Pillz pour ça c’est la honte ! » se moqua Greow qui se tordait de rire. Vigrid ignora le lion, mais au fond de lui le Jungo avait arrivé à le vexer. « Je vois que tu ne peux rien contre la technique ancestrale dont recèle le Fang Pi Clan, je suis membre de la Streika mais je respecte la valeur de ce clan.  Le Kendo est un art que va t’apprendre Endo. » Ce dernier pris place sur le terrain alors que Tanaereva fit signe à Coraille de venir l’affronter.

L’Ulu Watu n’avait pas besoin de communiquer avec ses amis, la spiritualité du clan faisait qu’ils se comprenaient en un seul regard. « Allez ! Endo massacre là ». Le samouraï salua son adversaire, sortit son Shinai* et se lança dans une course pour anéantir sa cible. Mais quand il arriva au niveau de Coraille, celui-ci adopta une position défensive qui surprit son adversaire. Coraille ne lui laissa aucune chance et lui infligea une correction. Endo n’avait pas reçu de Pillz et s’était sacrifié pour la victoire des siens, une qualité essentielle pour rejoindre le clan. « Endo a suivi l’enseignement du vénérable Kinjo qui se résume à ces paroles: «  Tes maîtres tu respecteras. L’intérêt du clan avant le tient tu feras passer. Et surtout les dialogues de tous les films de Bruce Lee par cœur tu connaitras. » Greow se roulait par terre « Mais c’est pas possible, ils t’ont pas recruté tu t’es échappé de leur labo qui fait des recherches sur le vide cérébrale. » « Si le monde va si mal c’est à cause de gens comme toi qui ne respecte rien. » Lui rétorqua Vigrid. « Non ! Si le monde va si mal c’est à cause de malade comme vous qui ne luttent que pour l’argent et le pouvoir » répondit Tanaereva. «  Je vais te conter une histoire l’ami, tu ne me croiras pas mais j’étais hippie. Vos amis les Roots m’auraient accueilli à bras ouvert, mais un jour alors que ma fiancée et moi nous nous promenions dans cette forêt, nous nous sommes perdus. Au début on en plaisantait, on s’embrassait, l’air était pur et le soleil brillait. On a fini par arriver dans une clairière où l’on aperçut un marin accompagné d’un autre homme, un militaire.  Nous avons demandé notre chemin, et en guise de réponse le marin sortit un calibre et exécuta froidement ma fiancée. Elle s’appelait Monica et n’avait que vingt-et-un ans. J’ai cru que ma dernière heure avait sonné, l’homme pointa son arme sur moi et me dit « Je m’appelle Milovan, souviens-toi de ce nom et du nom des Montana. Nul ne doit fourrer son nez dans nos affaires, va t-en et raconte ton histoire à qui veut l’entendre. » J’ai retrouvé le militaire, il faisait parti de la Streika que j’ai rejoins pour me venger. J’ai rependu ces viscères sur une dizaine de mètres. Les Montana n’étant plus, on me charge des missions concernant Clint City. Alors, non je ne combat pas pour l’argent, ni pour le pouvoir. » Warren avait rejoint le terrain pour son combat. « Cette bataille est perdu d’avance, ton marchand de glace va se faire écraser par le chef du Fang Pi Clan : Lost Hog ! »

Warren contre Lost Hog, l’Ulu Watu est-il de taille ? Vigrid semble si sûr de lui, a-t-il réellement raison d’avoir tant confiance en lui ? Tanaereva gagnera t-il son combat ?

Vous le saurez en poursuivant la lecture de ces aventures lundi prochain sur JeuxOnline.

*Shinai : bâton utilisé pour les combats de Kendo.

Tout droit réservé à Ojamax

Précédent
Chroniques d'Ojamax: Force intérieure

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.