Chroniques d'Ojamax: Blitz Frigg

Épisode 9 : Blitz Frigg

Clara savait qu’elle était dans une impasse: bloquée par ses propres amis et les sirènes d’Isra, elle n’allait avoir d’autre choix que d’affronter Frigg. 

« Dernière représentante des Pussycats, nous allons nous affronter dans un combat où une seule d’entre nous sortira vivante. Prépare-toi à la défaite, j’ai pris contrôle de ces maudits Freaks que je hais tant. Un jour alors que j’étais toute jeune, Boris voulait m’acheter à mes parents pour sa foire aux monstres, mes parents ont refusé et Boris les a tués, heureusement j’ai été sauvée par mes sœurs qui m’ont recueillie et maintenant je suis devenu leur chef. Depuis, je voue une haine sans fin aux Freaks et à Clint City. Maintenant je vais te faire payer le prix du sang versé par les habitants de votre ville maudite car c’est bien leur faute à eux. Eux qui veulent des « attractions » sans penser au mal qu’ils peuvent faire. Bande d’égoïstes, vous me répugnez et je vais te faire connaître ma colère. »

Clara était sans voix et pouvait presque comprendre la rancœur que Frigg ressentait. Si elle avait vécu la même histoire, elle aussi voudrait se venger. Les combattants de la sirène d’Isra se matérialisèrent devant Clara qui reconnu Mira, Kharl, Dacha Macha, Cassandra. La Pussycat pris une grande inspiration et cria très fort, comme pour se donner du baume au cœur : «  Baby Q, Betty, Wanda, Elly Mae ! Allez en avant mes amies, ensemble nous trouverons la voie vers la victoire. » Les filles prirent position sur le champ de bataille, elles n’étaient pas là pour faire de la figuration et n’étaient pas effrayées par le combat. Le pouvoir du double chromosome X, tout un état d’esprit.

C’est Frigg qui ouvrit les hostilités en envoyant Mira la clairvoyante. Cette dernière savait lire dans l’avenir et ce n’était pas qu’un attrape-pigeons que les Freaks avait mis en place, elle en était vraiment capable. Frigg, qui avait eut vent de la réputation de la diseuse de bonne aventure, lui ordonna de s’attribuer elle-même le nombre de pillz qui lui serait nécessaire à la victoire. Clara envoya Wanda pour la contrer. « Wanda ne me déçois pas, tu sais ce que tu nous dois à nous les Pussycat, tu serais morte si l’on ne t’avait pas récupérée ». Clara lui avait confié quatre pillz qui ne suffirent pas à battre Mira. La Freaks mit son adversaire au tapis et sortie une fiole de son tablier, elle virevoltait autours de Clara qui ne savait pas à quoi rimait ce manège. Mira se jeta sur son dos et l’agrippa par le cou, elle la força à boire le contenu de son flacon sur lequel on pouvait lire « Poison ». Clara se débattit mais rien n’y pu, elle avait ingéré le liquide verdâtre de la voyante qui partit se réfugier derrière Frigg. « Tu n’as… Tu n’as pas le droit de faire ça, c’est déloyal… » hurla Clara. Mira avait fait plier la belle qui se retrouva genoux à terre. En plus de l’avoir empoisonnée, elle lui prit des points de vie mais pas autant que ce qu’elle aurait pu. « Wanda m’a protégée... Comme Melvin l’avait fait pour Copper» murmura la jeune femme. « Ton poison n’a pas d’effet sur moi, je suis une Pussycat, on est des coriaces. Je vais te montrer ce qu’est une femme avec un vrai tempérament, un tempérament de feu pas comme toi qui te prend pour une reine alors que tu n’es qu’une anomalie de la nature… Baby Q en Avant! ». Frigg était folle de rage, elle ne supportait pas qu’on l’attaque sur son physique. « Anomalie de la nature… La Podlachie abrite un certain nombre de mystère que tu aurais grand mal à accepter, je te présente Kharl, son maître se nourrissait exclusivement de sang de petites imprudentes dans ton genre… ». Un zombie sorti de l’ombre, tout le monde croyait que c’était un déguisement de cirque mais il n’en était rien. En dépit de l’air menaçant du Freaks, Frigg avait joué de ruse en ne pillzant pas, alors que Clara dépensa quatre pillz sur Baby Q. Cette dernière descendit de moitié les points de vie de la Poldache qui malgré tout riait « Eh oui ma chère, tel le Corbeau et le Renard dans la fable, le plus malin l’emporte et des fois cela passe par un petit sacrifice. »

Elle n’eut le temps de finir sa phrase que Clara ressentit une vive douleur dans la poitrine : le poison faisait effet et Clara perdit deux points de vie alors qu’elle venait de gagner son combat contre Kharl. C’était donc ça, Mira lui avait fait prendre un poison qui asséchait son capital de point de vie. Comment pouvait-elle faire pour se sortir de cette spirale dévastatrice ? Frigg ne se lassait pas de voir la Pussycat désemparée, elle envoya Cassandra à qui elle confia tous ses pillz pour finir le travail. « Avec les dégâts de Cassandra et le poison qui coule dans les veines de Clara, il ne restera plus rien de ses huit derniers points de vie… et enfin la reconnaissance du véritable pouvoir des sirènes d’Isra au sein de la Streika, Asgard nous paiera cher pour le travail accompli » pensa t-elle. Clara était effrayée devant la puissance de la Freaks, mais ce qu’elle redoutait le plus c’est de ne pas avoir perçu le pouvoir et le bonus de ses alliées mais aussi de ses ennemis, et elle craignait de ne pas être à la hauteur. Cassandra semblait invincible, la Pussycat ordonna à Elly Mae de venir combattre, mais celle-ci refusa. « Pourquoi ? Si tu me laisses, qui va m’aider ? Viens à moi ! Viens je t’en prie ! ». Mais rien n’y fit, la star de la TV des Pussycat daigna venir combattre. Frigg jubilait «Abandonne ça ira plus vite, même tes amies n’osent pas se montrer pour affronter Cassandra». Elly Mae refusait obstinément de prendre place au combat et Clara n’eut d’autre choix que d’envoyer Betty à sa place. « Une mémé, elle m’envoie le 3eme âge, tu es vraiment pitoyable » se moquait Frigg. Cassandra se lança à l’attaque de la Pussycat qui ne fit pas un pli face à la puissance de la dompteuse de fauves. Le plan de la sirène d’Isra fonctionnait à merveille, Clara était sur le point d’encaisser les coups de la Freaks et de subir le poison de Mira.

Est-ce déjà la fin de l’UDD ? Frigg a-t-elle raison d’être aussi sure d’elle ? Clara a-t-elle encore une chance de se sauver ?

Vous le saurez en retrouvant la fin de l’affrontement des Freaks contre les Pussycats lundi prochain sur jeuxonline.

Tout droit réservé à Ojamax

Précédent
Chroniques d'Ojamax: Le courage d'Elly Mae

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.