Chroniques d'Ojamax : Déclaration de guerre

Épisode 1 : Déclaration de Guerre

La guerre des clans dure depuis bien trop longtemps à Clint City, la population est lasse d’être victime des exactions des Nightmare et du GHEIST, mais elle en vient même à craindre les Sentinels et les Rescue qui, en essayant de les protéger, mettent la ville à feu et à sang. Les anciens de Clint City vous diront même ne plus savoir qui œuvrent pour eux ou contre eux. La ville est sur le point d’imploser. Trop de lassitudes, trop d’incertitudes pour l’avenir qui ont poussé le Polit à prendre une décision qu’il qualifia de «Génial». UN TOURNOI. Oui, un tournoi qui réunirait tous les membres de chaque clan pour une ultime bataille.

Le gain : CLINT CITY!

Le Polit n’ayant, de toute façon, plus aucun contrôle sur la ville est prêt à laisser ce qu’il restera de la ville aux vainqueurs. Vous trouvez l'idée merveilleuse ? Pensez-vous réellement qu’un politicien agisse sans arrière-pensées ? Bien sûr que non. En fait, il souhaite se débarrasser de toute la vermine des rues de Clint City en les laissant s’entretuer.

Et aujourd’hui c’est le grand jour. Chaque clan est venu au grand complet s’assurer le contrôle de la ville. Les miliciens de La Junta ont sorti leurs plus gros calibres tandis que les Jungo ont aiguisé leurs griffes spécialement pour l’occasion. Bien sûr, il a fallu que les Montana jouent de ruse en tentant de créer des alliances qu’ils se seraient empresser de trahir à la fin du tournoi. Mais même les talents de Prince Jr n’ont su pervertir l’âme de ce tournoi, car là c’est bien le contrôle de la ville qui va se jouer dans les rues de Clint City.

Aucun spectateur dans la rue, nul ne serait assez fou pour approcher des affrontements, certains ont même préféré quitter la ville, d’autres attendent l’émission de Gail Ld pour se tenir au courant. L’ambiance est électrique et ce n’est pas Fuzz qui va me contredire.

Copper

Il est bientôt 8H00, les clans se positionnent aux points stratégiques de la ville, ce sont tous des combattants aguerris, perfusés aux Pillz, la lutte promet d’être sanglante. La tension est palpable, une corne de brume retentit c’est le début des hostilités, le sol tremble, la ville s’embrase et compte ses premières victimes. Ashley fût la première à tomber mais elle s’est défendue comme un homme… d’autre suivirent : Timmy, Klaus et tant d’autres. La ville est à sang, la guerre des clans fait rage et au dernier souffle d’Eyrton, le clan des All Stars s’éteint. Adieu Junks, Haze ne put contenir la rage de ses adversaires tandis que bien à l’abri Vryer observait ce qu'il se passe en ville, mais aussi aux portes du GHEIST, qui sont assiégées par les Jungo, les Sentinels et les Pussycats qui combattent sans relâche pour prendre le repère du génie du mal.

Sigmund

Les combats donnent l’impression de ne plus s’arrêter, le système de sécurité de la tanière de Vryer ainsi que ses « expériences » peine à retenir les assaillants. Rolph succomba à ses blessures et Vryer sentait que la fin arrivait, l’ensemble des clans qui attaquait la forteresse du GHEIST a fini par converger vers le centre du laboratoire juste au-dessus de lui. Troompah et XU52 menaient un combat acharné, si bien qu’ils finirent par traverser la dalle du laboratoire de Vryer qui s’effondra en achevant une grande partie des combattants. Mais tous ne périrent pas, Copper se releva ainsi que Clara l’amazone des Pussycats et Greow, le Jungo. Vryer le sait, c’est la fin : il n’est pas de taille.

Mais une détonation retentit jusqu’au plus profond du laboratoire, puis plus rien. Un coup de feu ? NON !!! Bien plus fort. Un impact. On aurait cru que le ciel venait de s’abattre sur Clint City et les écrans de contrôle du laboratoire de Vryer laissèrent apparaître la triste vérité : la ville était recouverte d’un manteau de glace et le temps semblait s’être figé. Kolos est immobile au milieu de la cité mettant un arrêt brusque à sa folie destructrice. Plus une âme qui vive à Clint City. Les quatre ennemis s’assirent là, ne pensant plus à combattre, abasourdis.

Que s’est-il passé ? En cherchant à contrôler la ville par tous les moyens, les clans ont-ils fini par la détruire ? Est-ce la fin de Clint City ?


Vous le saurez en lisant la suite de cette aventure tous les lundi sur JeuxOnline.

Tout droit réservé à Ojamax

Chroniques d'Ojamax : Départ de Clint City

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.