Chroniques d'Ojamax : Départ de Clint City

Épisode 2 : Départ de Clint City

Accablés par la vision d’horreur que projetaient les écrans du laboratoire du Dr Vryer, les combattants avaient cessé de combattre un bref instant. Mais l’instinct de survie était plus fort que tout pour Clara, qui se jeta sur Greow. Copper s’interposa et interrompit l’assaut de la Pussycats. «Pourquoi te bats-tu Clara ?», lança Copper avant de continuer «Tu te bats pour le contrôle de Clint City ? Pour la gloire ? Pour le pouvoir ? Mais regarde autour de toi ! Il n’y a plus rien à convoiter... la ville est détruite et plus personne n’est présent pour te glorifier ou te craindre, ouvre les yeux... nous sommes sûrement les derniers survivants de Clint City, nos amis… nos familles, tout le monde a été éliminé par notre faute, notre soif de pouvoir… »

« Pas seulement… »  dit Vryer en ricanant, ce qui mit Copper dans une colère folle : « Parle ! C’est toi le responsable de tout ce merdier? ».

- Nous sommes tous responsables… La guerre des clans … »

- Arrête de divaguer, quelqu’un a profité de l’affrontement d’aujourd’hui pour tous nous supprimer, et vu la méthode employée je parierais sur La Streika… »

- La Streika? » s’étonnèrent-ils tous.

- Oui, la Streika. C’est une force militaire, comparable à La Junta, dont le campement se situe en Poldachie-Golgovine. Ce vieux fou d’Archibald passait son temps à les canarder sans raison

Vryer 1

Tous comprirent ce que Copper avait en tête, ils allaient devoir faire table rase du passé et travailler ensemble pour sortir Clint City de la panade dans laquelle ils l’avaient mise. Mais cela n’allait pas être simple pour un Sentinel et un membre du GHEIST, ennemi immuable, une Pussycat aussi belle que redoutable et une ancienne attraction de Zoo. Et pour finir: quatre contre une armée entière, que pouvaient-ils leur arriver de pire ?


La réponse ne fut pas longue à arriver et leur laissa un goût amer. Depuis Clint City, le seul moyen pour se rendre en Poldachie était la mer qui avait gelée suite au mystérieux impact!

Kolos 5
« Il va falloir traverser sur la glace » ordonna Copper à ses compagnons d’infortune qui n’avaient pas vraiment le choix de lui emboiter le pas. La traversée promettait d’être longue et rude, et les dangers nombreux, mais ce dont Copper se méfiait le plus, c’était de cette vermine de Vryer qui était un aussi bon compagnon que n'aurait pu l'être Kolos.


Après plusieurs jours de traversée, la faim guettait, les forces venaient à manquer et même Copper commençait à sentir son courage le quitter. Greow, n’en pouvant plus, tomba face contre terre sur l’immense étendue d’eau gelée.

« Il faut s’arrêter, on n’y arrivera jamais », s’indigna le policier «On va tous mourir » chantonnait Vryer qui avait le don d’exaspérer ses compagnons. Le campement fut monté pour la nuit, Greow put enfin se reposer. Clara interpella Copper «Que sais-tu de plus sur cette armée, la Streika ? ».

Copper se mit à lui raconter: « La Streika existe depuis aussi longtemps que la Poldachie, c’est l’armée régulière de cette région, elle voue une haine sans fin à Clint City qu’ils accusent de détournement de Pillz, sans compter les boulettes à répétition de La Junta et des Montana qui ont jeté un froid entre les deux entités. A leur tête un homme redoutable, le Commandant Asgard, aussi craint que respecté. On raconte qu’il aurait fait pendre un de ses subordonnés qui ne l’aurait pas salué à son passage. A ses cotés, un sergent qui donnerait sa vie pour lui : Le Sergent Guiks... je n’en sais pas plus sur eux mais restons sur nos gardes tout de même. Nous n'en savons d'ailleurs pas beaucoup plus sur Greow, qui parle peu, et nous en savons assez sur Vryer pour savoir qu’il nous jouera un mauvais tour dès qu’il le pourra. Dormons maintenant... demain sera une dure journée... ». Clara s’exécuta et tous s’endormirent…


Mais au milieu de la nuit, un bruit fracassant les réveilla. Des projections de glace tombaient sur l’équipe de sauvetage de Clint City. Un bombardement, une attaque terrestre ? NON, ça vient de la mer. Ils se mirent à courir. En dessous d’eux, une étrange forme les poursuivait en fendant la glace sous leurs pieds. La chose finit par les rattraper et transperça la glace juste devant eux. Vryer n’en menait pas large et rejoignit ses nouveaux amis pour une formation serrée. Le visage apparut dans la nuit, « TOI… Que fais-tu là ? Tu as quitté Clint City ? » dit le Docteur GHEIST d’une voix tremblante.


Qui est ce mystérieux inconnu que Vryer a reconnu ? Est-ce un des nombreux dangers qui les attendaient en route ? Comment vont-ils se sortir de cette situation ?


Vous le saurez en retrouvant les aventures de Copper, Clara, Vryer et Greow tous les lundis sur le site JeuxOnline.

Tout droit réservé à Ojamax

Précédent
Chroniques d'Ojamax: L’homme de la mer

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.