Chronique de Matthieur : Dean

Dean, sorti le 18/09/2007

2* La Junta

6/2

-3 puissance adverse minimum 4

+2 dégâts

Cela commence à faire un bout de temps que Dean arpente les rues de Clintz City avec ses camardes militaires, certains l'adorent, d'autres le trouvent charmant, pour vous, je me suis penché sur lui.

Qu'en pensent les autres La Junta ?

Diego : Trop faible pour être utile, à peine bon à décorer votre collection.

Niki : Un pouvoir trop contraignant pour qu'elle soit juste correcte.

Winston : Parfois utilisé pour son pouvoir et réduire les dommages adverses, mais ne permet pas d'inquiéter votre adversaire avec un jeu offensif.

Tolliver : Un pouvoir pas toujours simple à activer mais une carte très menaçante ! En effet, pouvoir activé il monte à 9 de puissance, ce qui est assez élevé, et si le bonus suit 5 dégâts sont aussi présents pour mettre la pression à l'adversaire. Avec cette carte vous pourrez aussi bien bluffer que pillzer un peu pour gagner le round sans grande difficulté.

Victoria : Une carte correcte et qui devient elle aussi très dangereuse avec son pouvoir, encoire une fois compliqué à activer.

Molly : Ses 5 de puissance sont trop justes pour être efficace/

Wardog : Longtemps considéré comme la meilleure carte 2* des La Junta, sa domination est aujourd'hui remise en cause. Wardog ne fais pas le poids face à Dean malgré sa musculature impressionnante. Dean aura toujours l'avantager de son pouvoir.

Thormund : Carte correcte mais qui ne pourra exprimer pleinement son potentiel qu'en monoclan, Dean lui sera préféré dans les autres cas.

Son pouvoir lui permet de surclasser les 2* de son clan bien que Thormund lui fasse de l'ombre en monoclan.

Se suffisant à lui-même, Dean peut même être joué en Splash.

Mais sans son pouvoir ?

Même sans son pouvoir Dean reste néanmoins correct pour une carte 2*, sa puissance n'est certes pas énorme, mais correctement utilisé, il ferra douter votre adversaire.

Résumé

Points forts :

  • Carte autonome qui peut être jouée sans son bonus de Clan
  • Possibilité de bluff en réduisant la puissance adversaire
  • Possibilité d'écraser les plus grosses cartes adverses grâce à son pouvoir

Points faibles :

  • Juste correct sans son pouvoir

Conclusion :

  • Une très bonne carte La Junta qui trouvera sa place dans tout les modes de jeu ! Certains vont même jusqu'à jouer Dean en Survivor Extended en milieu de cartes 5*.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.