Chronique de Matthieur : Kolos

Kolos, sorti le 18/01/2008

5* Nightmare

7/4

+6 dégâts

Stop Bonus adverse


Ce monstre n'est plus à présenter. Monstre d'un point de vue graphique bien que malheureux scarabée sur son illustration au premier niveau.

Vous connaissez très probablement cette carte, peut-être que vous la jouez et faites des ravages avec en Survivor et Deathmatch grâce à la possibilité d'One Shoot que vous offre son pouvoir et une Fury; ou bien vous en faites vous-même les frais quand c'est votre adversaire qui joue avec !

Et avec un Stop Pouvoir ?

La bête peut retourner à la niche ! Kolos ne peut pas faire grand chose sans son pouvoir, encore faut-il que ça ne soit pas des Roots ou des GHEIST en face, sinon Kolos bloque également le bonus désactivant son propre pouvoir.

Un réducteur de dommages alors ?

Kolos est majoritairement joué en Survivor et Deathmatch, dans ces modes de jeu, les réducteurs se font généralement rares, donc ce n'est pas trop un problème. Au pire, à moins de tomber sur des Pussycats dont de toute façon vous stopperez le bonus, à vous de vous montrer assez malin pour placer Kolos correctement !

Beaucoup trop prévisible pour être dangeureuse...

En effet Kolos est assez prévisible, c'est ce pourquoi des plus en plus de joueurs s'en servent pour bluffer et jouent Kolos sans le moindre pillz, si l'adversaire tente de contrer il y laisserai une grande partie de ses pillz voire tous, Kolos se joue désormais à pile ou face, une chance sur deux de gagner, ou de perdre...

Et les autres dans tout ça ?

Vince : Un pouvoir qui rend cette carte assez intéressante si vous vous trouvez face à un rédacteur de dommages, cependant, sa puissance de 6 ne lui permet que difficilement de rivaliser avec les autres cartes 5*.

Estalt : Carte trop dépendante de son pouvoir -sans lequel il n'est rien- pour être vraiment intéressante.

Ielena : 8 de puissance, un pouvoir permettant de jouer au bluff ou de creuser l'écart avec son adversaire. Cependant la stratégie fait perdre du temps et cette carte trouve difficilement sa place en Deathmatch ou Survivor.

Nistarok : Utilisé en Deathmatch et Survivor, mais pour son pouvoir défensif, rarement comme carte offensive malgré que sa puissance de 8 permette de parfois bluffer.

Uchtul : Malgré un 8/8 assez impressionnant, son pouvoir est trop contraignant (Contrecoup, -5 vie minimum 0) pour que cette carte soit efficace. Elle sera toujours là votre collection, d'autant plus qu'Uchtul a été la récompense d'un évènement collectif sur Urban Rivals.

Ghumbo : Il n'a pas la possibilité d'One Shoot mais reste une carte très dangereuse ! 7/7 accompagné d'un pouvoir offensif, cette carte gagnera facilement ses rounds, permettant d'infliger des dommages conséquents à son adversaire.

Karrion : Son pouvoir est son seul atout, il est impératif de le jouer le plus tôt possible dans un combat afin de profiter au mieux de son pouvoir. Très prévisible et dépendant de son pouvoir, il trouvera cependant sa place en ELO et parfois en Survivor grâce à son poison.

Kolos sera souvent privilégié pour sa capacité à One Shoot un adversaire, mais d'autres cartes moins prévisible pourront également passer devant lui !

Résumé

Points forts :

  • Possibilité de faire un One Shoot avec son pouvoir et une Fury
  • Possibilité de bluff grâce au One Shoot

Points faibles :

  • Dépendant de son pouvoir

Conclusion :

  • Utile pour bluffer ou finir vite le combat, utilisée en Deathmatch et Survivor bien qu'il soit de plus en plus remplacé pour d'autres.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Urban Rivals ?

155 aiment, 11 pas.
Note moyenne : (171 évaluations | 9 critiques)
5,8 / 10 - Assez bien

369 joliens y jouent, 519 y ont joué.